Atelier 7 – Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité, pluralité, crise, histoire, géographie

(English version)

Coordination : Isabelle LEFORT (Lyon 2), Thierry COANUS (ENTPE)

Présentation

Dans une Unité de recherche telle qu’EVS, la pluralité des postures scientifiques et des références disciplinaires conduit à réfléchir aux différentes façons de « faire science ». Chacune des trois entités « Environnement », « Ville », « Société » peut être abordée aussi bien comme objet que comme produit d’un travail social. Cinq axes de réflexion ont été identifiés, qui prendront la forme d’autant de séminaires.

  1. Crise et SHS
  2. Histoire et géographie : décentrement et approches critiques
  3. Épistémologie des liens entre temporalités et spatialités
  4. Dialogues entre Anthropologie et Géographie
  5. Les problèmes de l’exercice de la pluralité scientifique.

Ces cinq séminaires devraient permettre de tisser ensemble plusieurs fils de réflexion, parmi lesquels :

  • des éléments d’épistémologie générale ;
  • les notions d’espace, de temps, de spatialité, de temporalité ;
  • la dimension culturelle de l’activité scientifique.

Vers la fiche atelier complète…

Liste des membres de l'atelier

AGERON Pierre    
ARNOULD Paul    
BEGUIN Pascal    
BELLEC Arnaud    
BOTEA Bianca    
BROSSAUD Claire    
CERCLET Denis    
COANUS Thierry    
COUDROY DE LILLE Lydia    
CUNTY Claire    
DERROUICHE Ridha    
DESEVE    
DOUMAS Marc    
DUCHENE François    
FIORI Sandra    
GAZEL Hervé    
GENESTIER Philippe    
GIBERT Marie-Pierre    
GIVRE Olivier    
GRISONI Anahita    
GUEDJ Pauline    
GUY Bernard    
HONEGGER Anne    
JACQUINOD Florence    
LEFORT Isabelle    
LUSSAULT Michel    
MARTINAIS Emmanuel    
MORCRETTE Quentin    
MORETTI Carolina    
NEGRUTIU Ioan    
OLLIVON Franck    
PARAN Frédéric    
PARDOEN Mylène    
PEAUD Laura    
PELLETIER Philippe    
PETERMANN Damien    
PUEYO Valérie    
REGNAULT Cécile    
RIEUCAU Jean    
ROCHE Elise    
ROLLAND Lisa    
SANTIAGO Jorge P    
TOUSSAINT Jean-Yves    
VAREILLES Sophie    
     

 

Atelier 3 et 7 : Du droit à la ville au faire-ville. L'anthropologue, la marge et le centre

Mercredi 2 mars 2016, 14h
IUT Lyon 3
, Salle 101
88, rue Pasteur, Lyon 7e

Avec
Michel AGIER (EHESS, IRD)


Michel Agier définit l’anthropologie de la ville comme l’exploration des situations, des lieux et des mouvements qui « font ville » et ainsi mettent en œuvre, ici et maintenant, un idéal de droit à la ville. Dans ce cadre théorique, certaines pratiques polémiques ou minoritaires (invasions, occupations) prennent un sens radical, car elles font naître − a partir des marges, des frontières, du précaire et du désordre – un désir vers un horizon de ville imaginée


Michel Agier est anthropologue, Directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et Directeur de Recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), membre de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain. Ses recherches portent sur les relations entre la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil, et la formation de nouveaux contextes urbains. Il a notamment publié La condition cosmopolite. L’anthropologie à l’épreuve du piège identitaire (éditions La Découverte, 2013, traductions en anglais, espagnol et portugais), Un Monde de Camps (sous sa direction, La Découverte, 2014) et Anthropologie de la ville (PUF, 2015).

Durant l’année 2015, il s’est exprimé à différentes reprises à propos de la question des migrants en Europe et plus généralement des frontières :

« Migrants : ne militarisons pas nos frontières », Le Monde, 26 mai 2015
« Dix bonnes raisons d’ouvrir les frontières » (avec François Gemenne), L’Obs, 25 juin 2016
« Le camp de regroupement de Calais. Retours sur une violence », Mediapart, 26 juin 2015
« L’Europe réanimée par les migrants. Merci qui ? », Libération, 8 septembre 2015
« La crise migratoire met en évidence celle de l’Etat-Nation » (entretien), Libération, 23 septembre 2015

Diverses interventions publiques enregistrées :
   – à la cité de l’histoire de m’immigration
– ou devant la commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale


Informations : Jorge P Santiago (Mail…)

Mercredi, Mars 2, 2016 - 14:00

La vulnérabilité des villes au terrorisme. Les dilemmes de l’action publique

Dans le cadre d'une séance commune à l'Atelier 7 "Epistémologie et heuristique" de l'UMR EVS et du Thème 2 "Résilience, Risque, Sécurité, Vulnérabilité Santé" de l'IMU, nous vous rappelons la tenue d'une intervention du Pr. Rémi BAUDOUÏ (Université de Genève) ce vendredi 11 décembre, de 12h00 à 14h30.

Thème : La vulnérabilité des villes au terrorisme. Les dilemmes de l’action publique

Résumé succinct :
Après les attentats du 11 septembre 2001, les autorités européennes se sont interrogées sur le rôle des villes en matière de prévention du terrorisme. En France, où la lutte anti-terroriste relève du niveau national, certains blocages sont apparus qui interdisent aux municipalités de se saisir du dossier. L'analyse constructiviste présentée permettra d'évaluer la nature de ces obstacles.

La séance se déroulera

vendredi 11 décembre 2015, 12h - 14h30
ENS de Lyon, site Buisson
Institut français d'éducation (IFÉ), salle n°1.

Vous trouverez en pièce jointe le programme à jour des séminaires de l'Atelier 7 "Épistémologie et heuristique" de l'UMR EVS.

Avec toutes nos excuses pour les éventuels doublons

Bien à vous tous


Marie AUGENDRE (pilotage IMU Thème 2)
Thierry COANUS (pilotage Atelier 7 EVS/ IMU Thème 2)
Isabelle LEFORT (pilotage Atelier 7 EVS)
Philippe POLOMÉ (pilotage IMU Thème 2)

Vendredi, Décembre 11, 2015 - 12:00